Mission n°82 – Mai 2018

Du 21 mai au 2 juin 2018 s’est déroulée la 82ème mission chirurgicale orthopédique d’Handicap Santé.

LES EQUIPES

L’équipe de HS

Catherine Touchard : infirmière de bloc et coordinatrice

Djimamnodji Dorio : chirurgien orthopédiste

Zakaria Laya : chirurgien orthopédiste : présent trois jours

Annette Teutsch : Anesthésiste

Cédric Hebert : infirmier anesthésiste

L’équipe de la Maison Notre-Dame de la Paix

Désiré : infirmier de jour

Jeanne : infirmière de jour

Eliane : aide au centre de soins

Clarisse : infirmière de jour, aide à la toilette et garde malade

Céline : infirmière de nuit

Mado, Merci, Simon, Fulbert, Maurice : les Kinés

Bernard : aide à la toilette, brancardier et aide aux déménagements successifs.

Timothée : chauffeur

Moise : cuisinier

Sœur Elisabeth : cuisinière

Laurent et son équipe : prothésistes et petits dépannages en tout genre.

Et enfin : Père Michel : porteur de bonne humeur

Frère Antoine : directeur du centre

Frère Olivier : comptable

Aude : soutien le directeur et aide sur les sujets d’organisation, de recherche de fonds et de communication.

Gabriel : contrôle l’hygiène, mets en place des mesures pour les faire respecter et assure la prévention de la dénutrition des patients.

Les internes

Bruno et Kambell, internes en chirurgie générale.

Aides opératoires, ils assistent également à la consultation, visites et donnent leur avis. Très volontaires et actifs, ils ont été une aide précieuse pour notre petite équipe, notamment pour la réfection des pansements et des problèmes postopératoires immédiats.  Dépendants de l’université de N’Djaména, ils bénéficient de la convention signée entre le Ministère de la Santé Tchadienne et HS sur la formation théorique et pratique des internes.

L’équipe de l’hôpital

Monsieur Dobel Némonguel : directeur de l’hôpital de Moundou

Djim et Abel : infirmiers de bloc

Espoir aidé de Dillah : agents de stérilisation

Abagairo : agent d’entretien

Un nouvel arrivant, Abagairo, très bonne recrue, toujours présent au bon moment et qui n’hésite pas à frotter. Le bloc est très propre.

Michel et Laoudane : agents de buanderie

Mahammat : major du bloc

Le déroulement de la mission

Préparation de la majorité des bagages à Blois avec l’aide de Dorio et d’Annette pour l’anesthésie. Acheminement de treize sacs par deux véhicules.

Départ le dimanche 20 mai

L’équipe de la mission de février fait connaissance avec Cédric, nouveau bénévole HS à l’aéroport CDG.

L’équipe HS accueille également Père Michel, qui profite du départ de cette mission pour ne pas faire le voyage seul.

Père Michel

Passage sans encombre de nos dix-huit bagages de 23 kg.

Lundi 21 mai : Annulation du vol

Enregistrement au service voyage du nouvel arrivant, départ pour 9h 30 pour l’aéroport, enregistrement des bagages et malheureusement, annulation du vol pour causes techniques…Direction, la gare de bus Sud voyage pour réserver des billets ! Départ vers 13 h, arrivée à 22 h.

Côté positif d’un voyage en bus : découverte du paysage, rencontre de la population, appréciation du poulet bicyclette à Bongor.

Côté négatif d’un voyage en bus : une demi- journée de retard sur le programme prévu.

Nous sommes accueillis par les Frères Antoine et Olivier à la gare de Sud voyage.

Mardi 22 mai : La consultation

Une liste préétablie par les kinés en amont de 66 patients à voir a permis de rentrer les données administratives et médicales de ceux-ci sur le logiciel File Maker par Gabriel.

Dès 8 heures, consultation des deux chirurgiens qui peuvent se concerter sur les différentes indications opératoires, aidés par Kambell et Bruno. Annette valide l’anesthésie, Gabriel rentre toutes les données informatiques.

66 patients sont présentés, 44 sont retenus pour être opérés.

La préparation du bloc opératoire

Préparation des boites pour la stérilisation et du matériel nécessaire au bon fonctionnement du bloc. Bernard et Timothée ont emmené le mobilier, les 18 sacs, le compresseur, les bouteilles d’oxygènes. Dihla est venu nous rendre visite, emmenant le matériel pour la stérilisation.

Cédric s’est occupé des malles d’anesthésie et du matériel nécessaire pour travailler dans les meilleures conditions.

Le programme opératoire

L’après-midi est consacrée à l’élaboration du programme opératoire de la mission. Découverte des patients et de leur pathologie.  44 patients sont inscrits au programme. Les deux derniers jours servent aux urgences et elles seront nombreuses.

Tous les matins, chirurgien puis internes effectueront des consultations à la demande de l’équipe de kinésithérapie.

Le programme opératoire global est confié à Mado afin qu’elle avertisse les familles sur le jour de l’intervention des patients.

Le programme journalier est remis à l’équipe des infirmières pour avertir les patients et définir le jeûne.

Les patients partent le matin. Ils sont lavés la veille et avant de rentrer au bloc opératoire. Bernard lave les hommes, Clarisse, les femmes.

Deux salles d’intervention sont équipées avec le mobilier et le consommable nécessaire, la troisième salle sert de réserve. L’équipe hospitalière tchadienne est en place, les bénévoles sont heureux de les revoir et de faire la connaissance de Djim et Abagairo. 

Départ vers la chambre de l’hôpital

Les interventions

Finalement, 150 personnes seront vues, 81 enregistrées.

70 heures d’interventions chirurgicales

57 opérés dont 19 enfants de 3 à 18 ans

L’anesthésie

Les patients repartent de la salle de réveil avec une feuille de transmission post opératoire où sont notés les traitements médicamenteux (analgésiques et antibiotiques) et les soins post opératoires.

Les médicaments sont préparés pour 24 heures et donnés à la garde malade dans l’immédiat puis confiés à l’infirmier du centre.

L’administratif

Les dossiers opératoires sont préparés la veille par la coordinatrice, vérification des radios, des intitulés opératoires et du matériel disponible.

Les prescriptions et surveillances post-opératoires sont faites en instantané par l’équipe chirurgicale, tout comme les compte-rendu opératoires et anesthésiques.

Un listing est dressé en fin de mission pour tous les cas d’ostéites traités de façon chirurgicale et médicale. Ces patients seront revus par l’équipe de novembre pour évaluer l’efficacité des traitements.

La salle de réveil

Elle est tenue par le duo de kiné présents : Mado et Merci ou Simon et Fulbert. Ce sont eux qui procèdent à la pose des plâtres et des attelles plâtrées et qui surveillent les patients.

Les soins au centre

La visite post opératoire

La visite est faite tous les matins par les internes, Désiré, Jeanne et un kiné. Au moindre doute, le chirurgien et l’anesthésiste sont consultés. L’équipe fait une grande visite le samedi et mercredi matin.

La visite du mercredi 30 mai. Grande visite faite par le chirurgien, les internes, infirmiers de centre et kinés. Tous les pansements sont revus.

Le bloc est vidé par les deux bénévoles restantes, la réserve est rangée, les listings chirurgical et anesthésique sont établis.

Surprise : des jouets et des peluches sont distribués par les bénévoles

Les journées et soirées particulières

Dimanche 28 mai

Antoine conduit les bénévoles HS à Koutou afin de rejoindre Père Michel et Père Olivier pour partager un repas fort sympathique.

Ils profitent de l’après-midi pour visiter Jeanne et revoir Pierre. Ils se sont également aperçus que la plantation d’Artémisia s’est agrandit. La vente commence à porter ses fruits mais cela génère énormément de travail.

Une petite virée au lac des hippopotames les bénévoles en cherchent encore 🙂 mais …, le paysage est magnifique.

Mardi 29 mai

Le couple Mémadji est venu diner au centre.

Mercredi 30 mai

Distribution de surplus de jouets, de ballons et de bonbons ! Il est 20 heure, certains enfants dorment déjà …

Le père Michel, Antoine et Olivier ont diné avec l’équipe pour son dernier repas de mission.

Jeudi 31 mai

Départ pour le bus à 6 heure, Cédric, malade prendra l’avion du PAM.

Une fois les bagages récupérés, l’équipe rejoint le centre de Kabalaye où ils retrouvent Zak.

Elise invite à diner l’équipe, moment de détente où nous sommes toujours accueillis avec une très grande gentillesse.

Vendredi 01 juin

Après une nuit de repos à Kabalaye, l’équipe profite de la matinée pour visiter l’hôpital de la Renaissance car Annette ne connait pas cet établissement.

L’après-midi sera consacrée au repos et à la finalisation de tous les sacs pour le départ vers l’aéroport.

Arrivés sur le sol français à 5h 45.

Conclusion

HS a pu mener à bien cette mission malgré le faible effectif de l’équipe.

L’ambiance était bonne, simple et familiale.

L’équipe du centre était à l’écoute et présente à tout moment.

L’équipe a très  apprécié les présences de Kambell et Bruno, les deux internes, qui ont beaucoup aidé au centre de soins en faisant la réfection des pansements , en répondant aux interrogations des infirmiers et des patients, en prenant en charge des problèmes particuliers postopératoires.

L’apport de France d’antibiotiques doit être plus conséquent pour éviter la recherche à N’Djamena de ces traitements.

Le manque de matériel sera réglé dans les prochains mois pour une meilleure prise en charge des patients.

En tant que chef de mission, Catherine remercie toute l’équipe et leur esprit de collaboration.

Chacun a donné le meilleur de soi-même pour que la mission se passe au mieux.

Mission n°80-Novembre 2017

La 80ième mission chirurgicale d’Handicap Santé s’est déroulée du 12 au 24 novembre 2017 à Moundou au Tchad. Au cours de cette mission orthopédique, 126 patients ont été consultés et 66 personnes ont été opérées dont 33 enfants de 2 à 18 ans.

 

L’équipe d’Handicap Santé était composée de Zakaria Laya (chirurgien orthopédiste), Djimamnodji Dorio (chirurgien orthopédiste), Nordine Arzour (chirurgien orthopédiste) dont c’était la première mission, Béatrice Chapuis –Nasica (anesthésiste et bactériologiste), André Loewenthal (anesthésiste), Thierry Lebrun (anesthésiste), Charlotte Pélissier (infirmier anesthésiste), Laure Audebrand (infirmière de centre), Marie Flandre (infirmière de bloc), Gérard Mercier (infirmier de bloc) et Catherine Touchard (infirmière de bloc et coordinatrice).

Béatrice Chapuis –Nasica est venue spécialement pour réaliser des prélèvements bactériologiques sur 14 patients. Des kits donnés par l’hôpital de Mulhouse ont permis les prélèvements. Ils permettront une analyse plus poussée et l’élaboration d’un antibiogramme au retour de la mission par le laboratoire de Mulhouse.

 

Parmi les vingt-six bagages de 23 kg apporté, il y avait 23 kg de jouets que l’équipe Handicap Santé a distribué aux patients pour les « gâter ». Cela a eu un impact certain sur la prise en charge psychologique des petits dans un univers et entourage humain inconnus.

 


Il y a également eu des journées et soirées particulières au cours de cette mission. En effet, l’équipe d’Handicap Santé a notamment eu la chance de fêter deux anniversaires : celui de Marie Flandre et celui de Djimamnodji Dorio ! Le vendredi 17 novembre, c’était donc l’anniversaire de Marie. Dessins coloriés par les enfants, petits mots doux, présents, gâteau d’anniversaire préparé par Moise, tous les ingrédients pour passer une bonne soirée.

Jeudi 23 novembre, c’est au tour de Dorio de fêter son anniversaire. L’équipe d’Handicap Santé s’est retrouvée chez Elise, sa sœur, la gentillesse personnifiée où l’équipe d’Handicap Santé a partagé le repas de l’amitié, des dessins d’enfants lui ont été offerts.

 

Dimanche 19 novembre, l’équipe d’Handicap Santé a rendu visite aux Pères à Koutou, véritable havre de paix.

 


Mercredi 22 novembre, après avoir ranger la réserve, l’équipe d’Handicap Santé a profité d’un petit moment de détente pour s’adonner à sa distraction favorite : la distribution de surplus de jouets, de ballons et de bonbons !

 

La soirée s’est terminée par un repas d’adieu, une coutume qui n’est pas négligée, toute l’équipe a terminé la soirée au restaurant « Le Coton Tchad ». Une trentaine de personnes dont le Père Michel ont pu passer une agréable soirée.

 

Pour conclure, c’était une bonne mission. Nous remercions toute l’équipe et leur esprit de collaboration permettant ainsi le partage des connaissances. Nordine veut reparticiper à une nouvelle mission. Chacun a donné le meilleur de soi-même pour que la mission se passe au mieux et les patients nous l’ont bien rendu.

Mission n°77-Février 2017

Du 05 au 16 février s’est déroulée la 77ème mission chirurgicale orthopédique d’Handicap Santé à Moundou au Tchad. Sur une consultation d’une centaine de personnes environ, 86 interventions ont été enregistrées et 85 patients ont été opérés. Ont été vus notamment 41 enfants entre 3 et 18 ans.


  Les bénévoles de cette mission orthopédique étaient : Zakaria Laya (chirurgien orthopédiste), Djimamnodji Dorio (chirurgien orthopédiste), Annette Teutsch (anesthésiste), Michel Cayrol (anesthésiste), Gwen Plat (infirmier anesthésiste), Tiphaine Ehrardt (infirmière de centre), Beate Koster – Rolland (infirmière de bloc) et Catherine Touchard (infirmière de bloc et coordinatrice).  Trois nouvelles personnes ont intégré l’association. Cette mission a été largement représentée par des employés du centre hospitalier de Blois.

 On a décompté vingt-quatre sacs de 23kgs au départ de l’aéroport Roissy Charles de Gaule.

Aéroport de N’Djaména – avion du Programme Alimentaire Mondial des Nations unies. Afin de rejoindre Moundou. 

M. Guimbaud, fondateur de la MNDP

Le lundi 6 février a été marqué par la venue et la visite de M. l’ambassadeur de France au Tchad. Celui-ci a porté beaucoup d’intérêt à l’atelier d’appareillage et a apprécié le travail de qualité fait par la Maison Notre-Dame De Paix. Nous étions invités en fin de soirée à une réception. Nous en avons profité pour présenter Handicap Santé, son travail, ses objectifs et ses projets.

Le dimanche 12 février, certains bénévoles ont profité de leur journée de repos pour gonfler des ballons de baudruche pour les enfants opérés.

C’était une très bonne mission qui n’a pas posé de problèmes particuliers sur le plan technique, et humain. Tout a été géré au fil du temps. Tous les patients nécessitant des soins ont été pris en charge. Notre équipe était soudée. L’équipe du centre était à l’écoute, présente et la réciprocité s’est appliquée naturellement.